Retour au blogue

Comment ne plus procrastiner envers l'activité physique? Les confidences d'une kinésiologue

activité physique kinésiologie kinésiologue mode de vie sain et actif

Comment ne plus procrastiner envers l’activité physique?

Les confidences d’une kinésiologue, sur un ton amical

 

Tout d’abord, on va définir le mot « procrastination », parce qu’il s’agit d’un nouveau mot dans mon vocabulaire. En fait, la procrastination, dans un contexte d’activité physique, ça se résume ainsi : c’est comme si, dans le fond, tu te dis qu’il faut que tu fasses de l’activité physique, tu le sais au plus profond de toi qu’il faut que tu bouges, mais… tu ne bouges pas! Tu pratiques la sédentarité, au lieu de l’activité physique. Ça veut aussi dire que tu récoltes tout ce qui vient avec un mode de vie sédentaire. Je sais que tu sais ce que je veux dire. Tsé les tensions musculaires, le manque d’énergie, les inconforts de ton corps, pis tous les tissus qui ramollissent…  

 

Ma chère, c’est quoi qui t’empêche de bouger?

C’est quoi le problème? Le manque de temps? Le manque de motivation? La fatigue? Parce que si tu ne bouges pas assez, c’est sûr que t’es fatiguée. Pis t’es même fatiguée d’être fatiguée. T’es comme dans un cercle vicieux. Tu restes coincée dedans comme un hamster dans la roue de sa cage. Veux-tu sortir de ce cercle vicieux? Veux-tu savoir comment faire? Et si je te le dis, vas-tu te servir des outils qui te feront passer du titre de personne sédentaire au titre de personne active? C’est un beau titre quand même! Pis le processus pour y arriver est assez simple. Mais je sais que c’est aussi complexe. Il y a toutefois une certitude: ça vaut l’effort de faire l’effort. Tu vas voir.  

 

Je vais te faire une confidence

Tu sais quoi? J’te comprends! Oui, oui, t’as bien lu! JE TE COMPRENDS! Parce que, moi aussi, il y a quelques années, j’suis passée par là. Je n’avais pas le temps pour l’activité physique! Vraiment pas le temps! Pis j’peux te dire que j’en ai ressentis moi aussi des inconforts dans mon corps. Tout plein de tensions musculaires et un gros manque d’énergie avec ça. Pis, ben oui, moi aussi, j’en ai eu, des fesses molles! Ça oublie personne, le ramollissement des fesses, quand on les tient bien écrasées sur une chaise pendant toute la journée, jour après jour, semaine après semaine…

 

Tsé que si j’avais pris le temps à travers mon manque de temps, j’aurais eu plus d’énergie, donc plus de temps efficace. Une chance qu’un jour, j’ai renoué avec moi-même, pis que je me suis remise à faire des activités physiques! Coucou, c’est moi, je suis revenue! Ouf! Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle? Ok, je vais passer mon tour cette fois-ci, le temps de me remettre en forme… pis de cultiver de l’énergie.

Si j’étais ta meilleure amie

Sérieusement, si j’étais ta meilleure amie et que t’étais ma meilleure amie, je te dirais : « Aweille! Mets tes basket, prends une grande respiration pis va au moins prendre une marche AUJOURD’HUI ». Commence au moins par une marche. Pis prends-en une aujourd’hui. Pis aussi varie tes choix d’activités physiques. Fais au minimum 150 minutes par semaine d’exercices qui te font te sentir quand même un peu essoufflée tout en étant capable de parler. Ajoute à cela 2 séances par semaine qui travaillent tes muscles. Pis, ben oui, c’est sûr que je t’encourage aussi, et surtout, à bénéficier des services d’un(e) kinésiologue qui est le/la professionnel(le) de l’activité physique. Parce que si tu veux avoir le meilleur potentiel de résultats possible, les kinésiologues sont les spécialistes. Pis entre toi et moi, les kins ont ce petit quelque chose de plus, que tu ne trouveras nulle part ailleurs, pour t’aider sur le merveilleux chemin de la santé et du mieux-être, par un mode de vie sain et actif. Une autre confidence.

 

Et ATTENTION!

Si tu ressens des inconforts dans ton corps, ou si ta condition de santé est à surveiller, je t’encourage d’abord à consulter ton médecin ou un(e) kinésiologue AVANT de te lancer sur la belle route du mieux-être par l’activité physique. Parce que c’est hyper important d’être bien conseillée pour choisir des exercices sécuritaires et adaptés qui t’aideront et, évidemment, qui ne te nuiront pas. C’est clair? C’est ce que tu veux? Des exercices que tu seras capable de faire, en toute sécurité. Plus une bonne dose de motivation, avec toutes les recommandations qu’il te faut. C’est comme ça que tu auras de bons résultats et que tu prendras goût à un mode de vie sain et actif. Je te le dis. Tu peux me faire confiance. Je l’ai expérimenté sur moi, pis ça fait plus de 2500 femmes que j’accompagne à titre de kin. En suivant les programmes d’exercices créés pour elles, elles ont eu de bons résultats. Le 1er pas est le plus difficile à faire. Mais ce n’est qu’un pas. Et une fois qu’il est fait, t’imagines tout le potentiel de bienfaits que tu pourras ressentir?

 

À ton tour d’être active

Dans un prochain texte, je te détaillerai TOUS les bénéfices d’une vie active. En fait, presque tous parce qu’il y en a trop! Tu constateras encore plus l’importance de ce mode de vie.

 

Alors, c’est à partir d’aujourd’hui que tu portes le titre de personne active? Ou c’est aujourd’hui que tu contactes un médecin ou un(e) kinésiologue pour devenir une personne active? Et ne sous-estime surtout pas l’importance du 1er pas. Dis-moi, comment tu trouves mon nouveau slogan? : « Cette semaine, tu bououges! »

 

 

Santé et mieux-être

C’est toujours un plaisir pour moi de contribuer à la santé et au mieux-être! Si tu as aimé mon texte et que tu as envie de lire mes prochains, inscris-toi à mon infolettre. Je partage couramment des conseils santé et mieux-être, incluant des recettes. À bientôt!

Ne manquez pas mes infolettres

Des idées, des recettes, des conseils, tout pour vous aider à optimiser votre santé!

Je ne bombarde pas de courriels et vous pouvez vous désinscrire en tout temps